Améliorer la rapidité de son site web avec Google Lighthouse

Améliorer la rapidité de son site web avec Google Lighthouse

La rapidité d’un site web fait partie des éléments impactant fortement son SEO. Un site web fluide fait part de professionnalisme, et permet d’améliorer l’expérience utilisateur. Selon Google, le taux de rebond augmente de 32% si la page prend plus de 3 secondes à se charger totalement. 

Qu’est ce que Google Lighthouse ? 

Google Lighthouse est un outil gratuit, permettant d’améliorer la performance d’un site internet. Lighthouse permet de vérifier l’accessibilité et le référencement d’une page web, en proposant des axes d’amélioration. 

Quelques définitions

Lors d’une analyse Lighthouse, certains termes clés apparaissent, surnommés les Signaux Web Essentiels / “Core Web Vitals”

  • Largest Contentful Paint (LCP) : mesure le temps de chargement du contenu le plus volumineux situé au dessus la ligne de flottaison (image, vidéo, bloc de texte)

  • First Input Delay (FID) : mesure la réactivité de la page. C’est le temps écoulé entre le moment où l’utilisateur effectue une action, et le moment où la page répond à cette action (exemple un clic). 

  • Cumulative Layout Shift (CLS) : mesure la stabilité visuelle. C’est à dire la quantité de contenu qui se déplace au fur et à mesure que la page se charge. Le but est d’avoir une page ne se déplaçant pas, ou très peu. 

Les possibilités qu’offre Google Lighthouse

Il est possible de mesurer les 3 signaux web essentiels sur n’importe quelle page web, à l’aide de Lighthouse. L’analyse peut être effectuée en simulant un appareil mobile, ou un PC. 

Plusieurs catégories peuvent être sélectionnées : 

    • Performance : évalue les éléments qui ralentissent la page, notamment les images.
    • Accessibilité : vérifie que le contenu peut être accessible à tout type de personnes (malentendants, malvoyants…)
    • SEO : met en évidence les problèmes de référencement les plus essentiels de la page, mais l’analyse n’est pas exhaustive.
    • Bonnes pratiques : identifient tout élément de développement web qui ne suit pas les directives et les bonnes pratiques actuelles.
    • Progressive Web App : indique les performances de l’application Web et les problèmes de mise en œuvre.

Comment utiliser Google Lighthouse ? 

Ouvrir l’interface

L’analyse peut être faite via l’extension Lighthouse, ou directement sur Chrome : 

  1. Ouvrir la page que vous souhaitez analyser
  2. Clic droit > Inspecter 
  3. Parcourir le menu et cliquer sur Lighthouse
  4. Générer un rapport en cochant les cases qui vous intéressent

Interpréter les résultats

L’analyse Lighthouse ne peut effectuer le bilan que d’une page à la fois. Chaque page d’un site web est différente, et une page ne pourra être représentative de tout le site. Dans un premier temps, il convient de sélectionner les pages web les plus visitées de votre site ainsi que celles que vous souhaitez mettre en avant, et d’analyser ces pages là en priorité. Ces pages sont les plus susceptibles d’être celles que vos clients visitent en premier, et il est essentiel de les rendre les plus agréables possibles afin de garder l’internaute sur votre site web

Une fois les pages analysées, identifiez vos faiblesses en vous appuyant sur les scores donnés par Lighthouse. Google indique de nombreux axes d’amélioration : faites en part à la personne en charge de votre site web. 

Posséder un bon SEO est un processus long et technique à mettre en place. Alors n’hésitez pas et mettez toutes les chances de votre côté en demandant un audit de votre site web par un expert

 

Besoin d'aide pour votre publicité locale ?
Contactez nous !

 

Politique de confidentialité

4 + 6 =

Previous

Next

Share This