Select Page

Connaître les principaux algorithmes de Google (pour les nuls)

Connaître les principaux algorithmes de Google (pour les nuls)

Une chose importante à savoir est que Google est un moteur de recherche qui fait appel à non pas un algorithme, mais à plusieurs algorithmes qui interagissent les uns avec les autres. Les algorithmes peuvent être définis comme des codes informatiques qui réalisent des instructions pré-programmées, de manière autonome, afin de résoudre un problème. Le problème de Google étant d’apporter des réponses pertinentes à vos recherches et de fournir des contenus de qualité.

Dans cet objectif, Google met à jour ou créer assez régulièrement des nouveaux algorithmes pour affiner la capacité de son moteur de recherche à favoriser les contenus “méritants” et les sites de qualité. En revanche, cela permet également de dégrader le référencement des sites de mauvaise qualité utilisant des pratiques qui ne suivent pas les guidelines de Google. Quoi qu’il en soit, chaque algorithme peut influer en bien ou en mal votre SEO. La meilleure façon de s’adapter à ces changements est de les connaître. En effet, c’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’avoir une connaissance globale des principaux algorithmes.

Pour les différencier au-delà du problème qu’ils se proposent de résoudre, les spécialistes du référencement leur ont donné un petit nom plus sympathique. Aujourd’hui, nous vous livrons les grandes lignes de trois algorithmes majeurs : Panda, Penguin, Pigeon.

Google Panda : à la recherche du contenu de qualité

C’est le nom donné à l’algorithme Google conçu pour lutter contre les contenus de mauvaise qualité. C’est le garant d’un web pertinent et utile pour les internautes. Sans lui, les sites frauduleux aux contenus illisibles ou même uniquement créés à des fins de référencement seraient légion dans les résultats de moteur de recherche. Son but est simple, pénaliser les contenus de faible qualité et favoriser ceux qui sont originaux et pertinents.

Mises à jour régulièrement depuis 2011, il utilise des techniques de machine learning pour évaluer le contenu des pages et le comportement des internautes sur celles-ci. Il utilise par exemple le taux de rebond comme un indice de la qualité du contenu. En effet, généralement, un taux de rebond élevé est synonyme d’un contenu qui n’était pas pertinent pour l’internaute, et qui était donc de mauvaise qualité.

Nous vous proposons quelques conseils pour s’assurer que votre site ne sera pas pénalisé par cet algorithme.

Comment éviter les sanctions Google Panda ?

1/ Diversifiez les références à votre site. Lorsque vous référencez votre site web, le netlinking est capital. Pour éviter tout soupçon de fraude, vous devez diversifier les sources mentionnant votre site et vous devez vous assurer qu’elles sont elles-mêmes de qualité.

2/ Maintenez vos coordonnées d’entreprise visibles à tout moment. Particulièrement importante pour votre référencement local, cette bonne pratique est aussi prise en compte par Google Panda.

3/ Citez les sources que vous utilisez. Google a besoin de savoir d’où vous tenez une part de votre savoir. De même, il se pose également la question du droit d’auteur à respecter.

4/ Optimisez votre site selon l’objectif recherché. Chaque page de votre site internet doit avoir un objectif prédéfini. Qu’il s’agisse du téléchargement d’un fichier, ou d’une prise de contact pour un devis, votre site internet peut vous fournir beaucoup d’informations dont vous aurez besoin.

Google Penguin : à la lutte contre les liens artificiels

C’est le nom donné à l’algorithme Google conçu pour lutter contre les techniques de référencement abusives, il lutte finalement contre la sur-optimisation. L’objectif de l’algorithme est de lutter contre certaines pratiques “à la marge” qui étaient bien connues pour tromper les algorithmes Google. A ce titre, le “keyword stuffing” devient fortement pénalisé, il s’agit d’une technique rédactionnelle “non naturelle” qui consiste à placer son mot-clé un maximum de fois, à un maximum d’endroit de manière exagérée. Dans l’URL, dans la balise title, la balise meta, dans les H1, les H2, etc.

L’algorithme est également dédié à sanctionner les liens de mauvaise qualité. Ainsi, les ancres sur-optimisées, les ancres répétitives, les liens vers des sites eux-mêmes de mauvaise qualité sont autant d’éléments qui sont fortement pénalisés par Penguin.

Comment éviter les sanctions Google Penguin ?

1/ En évitant les liens avec des ancres optimisées ou identiques.

2/ En arrêtant de faire des liens vers des sites qui n’ont pas de liens avec la thématique du vôtre.

3/ En vérifiant la qualité des sites vers lesquels vous réalisez des liens. Si ces sites ont été pénalisés, vous le serez également.

Google Pigeon : pour optimiser les résultats locaux

C’est le nom donné à l’algorithme Google conçu pour optimiser les résultats de recherche au niveau local. Apparu en 2014/2015, il donne une importance très grande au référencement local. En effet, il a permis d’augmenter la prise en compte de la localisation lorsqu’un internaute effectue une requête. Grâce à sa localisation ou à son adresse IP il va obtenir des résultats plus restreints, mais plus proches de sa localisation réelle. Cet algorithme a ainsi favorisé les “sites annuaires” qui apportent des informations sur des lieux réels (Hotels.com, TripAdvisor,…). Il a également favorisé les établissements qui disposent des pages “Google My Business” à jour et précise. De même, il augmente l’importance d’obtenir des avis utilisateurs positifs, pour Google, cela est synonyme d’une entreprise de qualité puisque l’internaute n’a pas été déçu en se rendant dans votre point de vente.

Comment tirer parti de Google Pigeon ?

1/ En fonction de votre secteur, si vous ne l’avez pas déjà fait, vous devez créer des pages dans des annuaires reconnus (TripAdvisor, Pages Jaunes, Yelp). Vous devez également créer une page “Google My Business” et la mettre à jour régulièrement.

2/ Si vous êtes un réseau de magasins ou de franchises, vous pouvez développer un store locator sur votre site national. Il vous permettra de référencer toutes les pages locales de vos établissements. Vous permettrez ainsi aux internautes de vous trouver plus facilement et favoriserait par la même occasion la remontée de chacun de vos établissements dans les résultats de recherche.

3/ Vous pouvez inciter les internautes à laisser des avis et à les publier. Cela apportera une marque de confiance supplémentaire à votre établissement.

4/ Vous pouvez utiliser des données structurées dans votre code pour apporter des informations supplémentaires (votre adresse, vos horaires, etc).

Bien évidemment, notre liste n’est pas exhaustive. De nouveaux algorithmes apparaissent régulièrement et des mises à jour sont réalisées sur les anciens. Vous devez garder un oeil sur toutes ces informations pour optimiser votre stratégie SEO en conséquence. Quoi qu’il en soit, même si vous êtes pénalisé par l’une de ces mises à jour ne paniquez pas, rien est perdu, il faut seulement changer votre manière de travailler. Si vous ne vous en sentez pas capable, n’hésitez pas à faire appel à une agence experte dans ce domaine.

 

Besoin d’aide pour votre référencement naturel ?
Contactez nous !

 

Politique de confidentialité

14 + 8 =

Previous

Share This