Select Page

[Résumé] Derniers chiffres RSI de la publicité digitale

[Résumé] Derniers chiffres RSI de la publicité digitale

Chaque début d’année apporte son lot de résultats d’études et de chiffres.

Avec ce passage à 2020, c’est l’évolution du marché de la publicité digitale que nous allons pouvoir observer.

En 2018, 28,7 % des internautes français déclaraient disposer d’un système Ad Blocker, alors qu’en 2019 ils passentla barre symbolique des 30 %. Cet essor a-t-il réellement eu un impact visible ? marque t-il un changement comportemental de la part des utilisateurs ?

Le SRI (syndicat des régies internet) a dévoilé il y a quelques jours les résultats de l’observatoire de l’e-pub 2019, et nous donnent quelques pistes de réponses.

Le marché de la publicité digitale, une progression constante

Au global, le marché de la publicité digitale en France à une nouvelle fois fortement progressé en 2019.

En effet, il est en progression de 12% par rapport à 2018 et devrait atteindre très prochainement la barre symbolique des 6 milliards d’euros de recettes. Tous les secteurs du marché participent à cette augmentation alors que le search reste en tête et représente 43% des recettes publicitaires. 

 

Le social enregistre la plus grande croissance en 2019 et pèse désormais 24% du marché. Avec le search, ces deux secteurs sont les plus importants et représentent 67% du marché global de la publicité digitale. Prenant en compte que le social est très majoritairement dominé par Facebook et le search par Google, on peut une fois de plus noter la grande forme de ces deux géants du digital.

Le mobile, moteur du développement digital 

L’essor de la vidéo et des usages mobiles pèsent lourd dans le marché. Alors que l’on parle constamment de logique de “mobile first” pour le développement de nouveau site internet ou pour la création d’expériences utilisateurs, le terme n’a jamais été aussi vrai que dans la publicité digitale. On peut ainsi remarquer que le poids du mobile se renforce partout, tant dans le social avec une quasi-exclusivité (92%) que dans le search avec plus de la moitié des recettes (55%). L’impact de cet appareil est prédominant, au global, il représente 61% des recettes publicitaires totales. Cette tendance est finalement assez logique dans la mesure où la majorité du “temps digital” est passée sur mobile (62%).

La publicité native, l’alternative

 

La publicité native est un type de format publicitaire qui est intégré dans des pages de contenus éditoriaux. Parfois, elle est même quasiment invisible et ne se distingue que très peu des contenus classiques, seule une mention “ad” ou “sponsorisé” permet de se rendre compte qu’il s’agit d’un contenu mis en avant.

Cette intégration poussée rend cette forme de publicité beaucoup moins intrusive, cela la rend également difficilement décelable par les adblockers. Ces deux facteurs semblent, entre autres, augmenter fortement l’efficacité de ce type de publicité. Ainsi, elle serait 8 fois plus efficace que la publicité classique, selon une étude Oath. Cette efficacité semble séduire les annonceurs puisque l’on remarque une augmentation de près de 20% des recettes de la publicité native par rapport à 2019.

Avec cette grande efficacité et l’augmentation des recettes, ce format deviendra-t-il la nouvelle mode de la publicité digitale ?

 

Besoin d’aide pour vos campagnes digitales ?
Contactez nous !

 

Politique de confidentialité

1 + 8 =

Previous

Share This