Select Page

Prévisions pour la reprise économique après la pandémie

Prévisions pour la reprise économique après la pandémie

Suite à la crise du Covid-19, de nombreuses entreprises ont accéléré leur transition digitale. Dorénavant, l’enjeu est de s’adapter à ces changements, le passage au digital étant devenu essentiel. Cette évolution doit s’opérer sur les différents modèles économiques mais également sur l’offre proposée par les marques. Les entreprises qui s’adapteront au mieux auront de l’avance sur les autres. Ainsi, elles seront en capacité de répondre rapidement à la demande des consommateurs. Leur offre et modèle seront donc en adéquation avec les besoins futurs des consommateurs. 

 

1. L’explosion de l’e-commerce

 

Dans le contexte actuel, il est rapidement facile d’oublier la qualité des services en magasin afin de relancer votre activité. Cependant, les enseignes bondées, désorganisées et désordonnées ne donnent pas envie aux consommateurs de s’y rendre. Un défi s’ajoute à cela, la pandémie. En effet, les limitations du nombre de client dans les magasins, les fils d’attentes et les risques sanitaires peuvent constituer un frein aux individus pour se rendre dans les enseignes physique. L’acheteur offline a donc des exigences spécifiques. Si il doit se rendre en boutique c’est pour répondre à un besoin immédiat ou alors pour tester directement les produits sur place. 

Les retailers doivent donc renouveler l’expérience en magasin. L’environnement doit être confortable et sûr pour les consommateurs. Le showroom des locaux doit privilégier ce qui est susceptible d’intéresser le plus de client. Les facteurs incitant les internautes à réaliser une conversion sont divers : l’un d’entre eux est le “click-and-collect“, un service qui permet la récupération des commandes de manière flexible avec plusieurs modes de paiement différents (exemple : le paiement sans contact via mobile, les caisses en libre-service et la possibilité de régler ses achats en ligne).Cela encourage également le marketing local. Grow My Store est un outil qui peut vous permettre de prioriser les attentes de vos clients. Vous pouvez également actualiser les informations de votre boutique physique.

 

 

2. Les applications potentiels moteurs de croissance

 

Selon App Annie, depuis 2020 le temps passé sur les applications a augmenté de 20%, cela est grandement due aux mesures de confinement. Dans un cadre de reprise économique les applications sont peut-être la solution aux entreprises afin d’augmenter leur qualité de service et la satisfaction de leurs clients

Starbuck est un bon exemple. L’enseigne a ouvert ses magasins tout en maintenant une distanciation sociale en permettant aux consommateurs de commander via une application. Les responsables des entreprises qui ont investis dans leur application ont permis de réduire les fils devant les magasins aux heures de pointe et le temps d’attente en magasin. Ils ont même opté pour un modèle concentré sur les commandes par le biais de l’application plutôt que dans les magasins physiques. Ainsi, ils peuvent offrir à leurs clients la possibilité de récupérer simplement et en limitant les contacts leur café. L’utilisation d’argent liquide et de distributeurs de billets a chuté de 60%, les applications fintech ont donc connu une réelle hausse pendant la période du confinement. L’adoption du digitale a été accélérée dans le secteur des services financiers avec une augmentation de 72% de l’utilisation de l’application fintech.

 

Top 4 des applications Fintech les plus téléchargées en France

 

3. Commerce international

 

Dans la zone EMEA, plus de la moitié des consommateurs internationaux ont conservés leurs habitudes d’achat à l’étranger et ce malgré les perturbations due à la pandémie comme notamment l’augmentation des délais de livraison et une plus grande inquiétude de la part des consommateurs. Suite au Covid-19 de nouvelles tendances internationales sont apparus. En Europe occidentale, 20 à 40% des consommateurs achètent dorénavant de manière plus régulière leurs produits d’alimentation et d’hygiène sur internet. Entre 12 et 25% des utilisateurs effectuent de manière régulière des achats à l’étranger.

Le commerce international peut-être un véritable atout afin de relancer votre activité. Au cours des 5 prochaines années, il est fortement amené à s’intensifier. Les entreprises vont devoir se diversifier et élaborer de nouvelles stratégies géographique afin de répondre à la demande mondiale. Pour anticiper ces changements, les entreprises vont devoir chercher des marchés prometteurs ou elles auraient des opportunités de pénétration.

Délimitation de la zone EMEA

 

4. Planifier vos activités en 2021 avec les tendances de consommations

 

Suite à la pandémie, les comportements des consommateurs ont nettement changés. On observe de nombreuses nouvelles tendances chez les utilisateurs. 

  • Incitation des entreprises à innover
  • Augmentation du besoin d’informations en temps réel
  • Forte attente d’une qualité de service fluide pour l’ensemble des catégories de produits
  • Evolution de la demande avec un changement de comportement fréquent

Afin d’anticiper au cours des 6 à 12 prochains mois l’évolution du secteur, les entreprises doivent suivre de près les comportements des consommateurs. C’est comme ça qu’elles pourront relancer leur activité et pérenniser leur croissance.

Source : Think with Google – “Marketing digital : quatre prévisions pour la reprise économique après la pandémie”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Besoin d'aide pour votre publicité locale ?
Contactez nous !

 

Politique de confidentialité

3 + 14 =

Previous

Share This