Select Page

Voice first et recherche vocale : quel impact en SEO ?

Voice first et recherche vocale : quel impact en SEO ?

30% de toutes les sessions de navigation sur internet se dérouleront désormais sans un écran. Vous vous demandez peut-être comment cela est possible ? En fait, il s’avère que la recherche vocale seule permet aux utilisateurs de naviguer sur le Web sans avoir à parcourir les sites sur ordinateurs ou sur mobiles. Et cette nouvelle technologie pourrait être la clé du succès des marques à l’avenir.

 

Qu’est-ce que la recherche vocale ?

La recherche vocale permet essentiellement aux utilisateurs de parler dans un appareil plutôt que de taper des mots clés dans une requête de recherche pour générer des résultats. La technologie audio utilise la reconnaissance vocale pour comprendre ce que l’utilisateur dit avec une extrême précision. Il fournit ensuite des résultats oralement à ce dernier.

Des programmes tels que Google Assistant, Siri, Microsoft Cortana et Amazon Alexa utilisent tous des technologies de recherche vocale. Mais si des appareils spécifiques peuvent être optimisés pour la recherche vocale, les marques, les plates-formes et les sites Web peuvent également être optimisés dans le même but.

 

Comment la recherche vocale affecte les classements SEO ?

En janvier 2018 il y avait en moyenne un milliard de recherches vocales par mois, ce qui prouve que la recherche vocale est en hausse. Mais il est important de se rappeler que le référencement par recherche vocale et le référencement traditionnel de sites Web sont différents. Par conséquent, certains facteurs qui affectent le classement des sites Web peuvent ou non avoir le même effet sur la recherche vocale – et vice versa.

Heureusement, il existe quelques conseils qui peuvent vous aider à équilibrer les deux stratégies de référencement et bien classer votre site Web sur les listes de recherche classique et de recherche vocale.

 

1. Assurez-vous que votre site Web se charge rapidement

Tout comme l’optimisation traditionnelle pour les moteurs de recherche, la recherche vocale Google favorise aussi les sites Web qui se chargent rapidement. Veillez donc à ce que :

  • Votre site soit réactif et fonctionne bien sur les appareils mobiles.
  • Les images soient optimisées.
  • Les fichiers soient compressés.
  • Vous utilisiez la mise en cache du site Web pour améliorer la vitesse des pages.
  • Le temps de réponse de votre serveur soit réduit.
  • Etc.

 

2. Écrivez comme vous parlez

Lorsque les utilisateurs recherchent du contenu sur un ordinateur ou un mobile, ils ont tendance à écrire des phrases courtes. Par exemple, si un utilisateur souhaite trouver un excellent concepteur de sites Web, il peut saisir “les meilleures sociétés de création de sites Web” dans Google. Mais s’il utilisait la recherche vocale, il dirait probablement “quelles sont les meilleures entreprises de création de sites Web ?”

Pour vous assurer que votre contenu est également optimisé pour la recherche vocale, incluez les mots clés de longue traîne qui semblent plus naturels que les mots clés plus courts qui fonctionnent bien dans le SEO traditionnel. Mais gardez toujours les phrases aussi courtes et simples que possible.

 

3. Inclure des « extraits en vedette »

Le résultat moyen d’une recherche vocale est d’environ 29 mots. Mais bien que nous sachions que les réponses plus courtes donnent de meilleurs résultats, comment s’assurer que Google identifiera un contenu et le fournira aux utilisateurs ? En créant un featured snippet, bien sûr !

Un featured snippet, ou « extrait en vedette » en français, également appelé position zéro, est essentiellement une réponse résumée à partir d’une page Web. Dans les listes de recherche sur ordinateur, ces extraits apparaissent juste après les annonces payantes mais avant les listes de recherche habituelles.

Pour optimiser votre contenu afin d’avoir un extrait en vedette identifiable, incluez un résumé concis de moins de 29 mots de votre contenu principal au-dessus du pli.

 

4. Concentrez-vous sur les recherches locales

22% des requêtes de recherche vocale concernent du contenu géolocalisé. Par conséquent, les marques ont plus de chances de produire du contenu de recherche vocale si elles investissent dans du contenu local. Pensez donc à utiliser des expressions comme « près de moi » !

N’hésitez pas à demander conseil dès le départ à des spécialistes en référencement multi-local.

 

Besoin d'aide pour votre publicité locale ?
Contactez nous !

 

Politique de confidentialité

8 + 11 =

Previous

Share This